Shop

MECAS(12)06 – Developments and Drivers of the Sugar Market in CIS Customs Union Countries - French

Add to cart Buy now

Title: Développements et facteurs du marché du sucre dans les pays
de l’Union douanière de la CEI

Publisher: International Sugar Organisation
Format: digital download (PDF), 11.7” × 16.5”
Pages: 45
Publication date: 2012
Languages: French*

Abrégé: Pendant près de deux décennies après l’effondrement de l’Union soviétique, la Russie et les pays voisins ont été parmi les principales destinations du sucre négocié dans le monde. Cette situation a changé radicalement en 2011/12 avec les récoltes abondantes de la Russie et du Belarus. Les pays membres de l’Union douanière de la CEI, un nouveau bloc commercial constitué par les Etats Belarus, Kazakhstan et Russie en 2009, ont amélioré radicalement leur niveau d’autosuffisance en sucre qui a atteint près de 90 % avec pour résultat une demande d’importation nette qui devrait, selon les attentes, être inférieure à 0,5 mln de t. Mais les pays en question pourront-ils maintenir, voire accroître leurs productions de sucre de betterave à l’avenir ? Et quelles sont les perspectives de leurs importations et exportations au cours de la présente décennie?

Cette étude commence par une présentation générale du marché commun du sucre des pays de l’Union douanière de la CEI. Elle examine ensuite la situation dans les Etats membres individuels de l’Union douanière, en commençant par la Russie, de loin le plus gros producteur et consommateur de sucre de l’Union douanière. L’OIS analyse les tendances de la production et de la consommation en Russie en se penchant plus particulièrement sur le régime sucre et sur les subventions accordées aux planteurs et transformateurs de betterave. Les chapitres trois et quatre sont consacrés à une analyse des principales tendances et des perspectives futures de l’industrie sucrière du Belarus et du Kazakhstan. Pour terminer, l’OIS procède à une évaluation de l’offre et de la demande de sucre de l’Union douanière dans les prochaines années, et tente de formuler des prévisions sur le rôle futur de la région dans le commerce international du sucre.

L’étude suggère que le bloc va poursuivre l’expansion de sa production de sucre de betterave. Dans le cas de la Russie, une augmentation de la production de sucre qui la mettrait à 5,4 mln de t d’ici 2020, objectif que se sont fixés le gouvernement et l’industrie russes est une tâche ardue mais pas insurmontable. On peut en dire autant des plans du Belarus pour sa production de sucre, qui voudrait la voir s’accroître de 20 % et atteindre 720 000 t. Même le Kazakhstan, « maillon faible » de la chaîne de l’économie sucrière de l’Union douanière, envisage une amélioration progressive de la production de sucre mettant celle-ci à 45 000 t. En résumé, l’OIS s’attend à ce que les pays de l’Union douanière de la CEI produisent environ 6,265 mln de t, comparé à une consommation mise par les prévisions à 6,6 mln de t, d’ici 2020. Avec des projections qui n’indiquent qu’une croissance minime de la consommation, on peut donc s’attendre à ce que la demande d’importation nette de ces pays se réduise à 345 000 t.


* Also available in English, Russian and Spanish

 

Pricing Information

The price you pay depends on your current subscription level as shown.

Subscription Level Price $
Free Subscription $450.00
SugaronlineSilver $450.00
SugaronlineGold $450.00
SugaronlineDiamond $450.00
SugaronlineDiamond+ $450.00